Eclairage public

Sujets

Gaël CADORET
le 7 janvier 2010 à 17:55

Eclairage public

Bonjour. Nous allons lancer le marché de délégation concernant l’éclairage public. Je suis preneur de toute information technique, méthodologique, cahier des charges qui puisse nous inspirer pour l’intégration des critères développement durable et solidaire dans ce domaine. Merci d’avance pour votre contribution.


Christine LEPAGE
le 29 janvier 2010 à 10:57

Eclairage public

Bonjour,

Vous trouverez dans le lien ci-dessous une fiche sur l’éclairage public (intégrant le guide des pratiques du dd dans la conception et la réalisation de travaux en espaces naturels méditerranéens) réalisée par l’Agence Régionale Pour l’Environnement (ARPE) en PACA.

http://www.arpe-paca.org/docs/infos/docs/20070221_FicheC5image.pdf

Cordialement,

Christine LEPAGE, RGO.


Christine LEPAGE
le 2 février 2010 à 11:32

Eclairage public

Bonjour,

Vous trouverez ci-dessous une réponse de Richard JULIAN, Chargé de projets,

Direction Développement Durable et Environnement à Lille (Tél. : +33(0)3.20.49.50.91, email : rjulian@mairie-lille.fr)

En 2004, la ville de Lille a passé un marché particulièrement novateur pour l’époque. Le marché est renouvelé en 2012, soit encore 3 ans.

Le RC est disponible auprès du RGO sur demande.

Synthèse du marché :

Dans le cadre de son Agenda 21, la ville a engagé différentes démarches pour s’inscrire dans une politique d’achat public responsable. En 2002, elle a initié cette thématique avec trois phases : 1° former les principaux acheteurs municipaux ; 2° rechercher des produits de substitution ayant un impact moindre sur l’environnement et améliorant les conditions sociales des salariés (tests, rédaction des cahiers des charges) ; 3° établir un mode opérationnel, généralisable à d’autres produits, à transmettre à chaque acheteur municipal.

L’éclairage public de la ville de Lille et de ses deux communes associées (Hellemmes et Lomme) représente 22 500 points lumineux pour une dépense annuelle moyenne qui s’élevait à 210 € TTC par point lumineux. La ville a souhaité réduire de 42% sa consommation d’énergie, utiliser un minimum de 25% d’énergies renouvelables, réduire de la pollution lumineuse, favoriser la coopération décentralisée avec la ville jumelée de Saint-Louis du Sénégal tout en conservant une qualité de service équivalente. Elle a passé un marché d’une durée de 8 ans pour remplacer le matériel vétuste par des équipements à haute performance, économes en énergie et recyclables, expédier le matériel encore performant mais non esthétique à Saint-Louis et supprimer les sur-éclairages et les pertes de lumière importantes dues aux lampadaires-boules.

Le marché a abouti à augmenter, dans le budget total de l’éclairage public, la part de l’équipement de 29,9 % à 59,4 %, soit presque un doublement. Toutefois, les parts de l’énergie et de la maintenance sont passées, respectivement, de 37,6 % à 19 % et de 32,5 % à 21,6 %. Les économies financières liés à l’économie d’énergie s’élève à 1,2 Millions d’Euro/an pour le premier exercice.

Au terme du contrat, la dépense d’énergie sera réduite de 42 %. Au total, les économies réalisées sur le fonctionnement ont plus que contrebalancé le surcoût dû à l’équipement, la dépense annuelle moyenne ayant diminué de 10 € par point lumineux (de 210 € TTC à 200 € TTC).

Cordialement,

Christine LEPAGE

RGO


Christine LEPAGE
le 16 février 2010 à 16:58

Eclairage public

Bonjour,

Nous avons eu une réponse de l’ADEME qui est la suivante :

Bonjour,

En réponse sur la partie éclairage, je vous joins un ensemble de documents d’information sur l’éclairage :

- Un guide ADEME sur les différentes ampoules (LED, fluocompactes, ...),

- Une plaquette sur l’éclairage des industrielles (2005),

- Une plaquette sur comment mieux éclairer et

- Une plaquette sur comment éclairer correctement en fonction du lieu (écoles, mairies, terrains de sports, ...).

Les pièces jointes sont disponibles sur demande.

Cordialement,

Christine LEPAGE, RGO.


Christine LEPAGE
le 5 mars 2010 à 09:00

Eclairage public

Bonjour,

Sur les dossiers éclairage public, l’ADEME étant financièrement un partenaire. Il est aussi un centre de ressources sur ce thème.

Il faut prendre contact avec votre référent régional soit pour vous Renaud MICHEL 02.99.85.89.20 renaud.michel@ademe.fr

Cordialement,


Jean-Luc DELAHAIE
le 19 mai 2011 à 22:07

Eclairage public

L’installation d’un éclairage public économe et performant est onéreux et les petites collectivités n’en ont pas les moyens.

Il est cependant possible d’agir pour faire des économies substantielles, tellement le gâchis est grand : ainsi, nous avons installé des minuteurs sur nombre de boîtes électriques pour éteindre de 23 H 30 à 6 H 00, nous avons même des horloges individuelles d’un coût approximatif de 35 €. Elles éteignent le lampadaire, par exemple, 2 H 30 avant et jusqu’à 2 H 30 après le médian de la nuit. Ce petit appareil est amorti en 2ans !

Globalement, d’ici le 15 juillet 2011 (date de notre 3 ème opération) nous éteindrons 400 de nos 1000 points lumineux pendant la moitié du temps habituel, soit une économie de 20 % ! (environ 12000 €). Attention : les extinctions brutales sont mal perçues par la population. Chaque riverain est prévenu par un courrier du maire 1 mois à l’avance. Sur les deux premières vagues, nous n’avons eu que 3 réclamations qui se sont éteintes (!) après rencontre.

Bien évidemment, lors des créations ou rénovations, nous veillons à installer du matériel performant. Il faut surveiller les entreprises installatrices qui ont tendance à la gabegie énergétique.

JL Delahaie, La Ferté Macé

Pour tout renseignement : services.techniques@lafertemace.fr message pour Joël Monthulé

Réseau Grand Ouest - 22 rue Béclard - CS 30003 49055 Angers Cedex 02 - Tél : 02 41 68 70 72 - Fax : 02 41 68 70 69

Mention | Espace privé | Plan du site