Variation et révision de prix dans les marchés de denrées alimentaires

Sujets

Morgane LE DIOURON
le 6 août 2015 à 12:33

Variation et révision de prix dans les marchés de denrées alimentaires

Bonjour,

La Ville de Saint Hilaire de Riez est en pleine réécriture de ses marchés concernant les Denrées alimentaires.

Aussi, nous nous posons quelques questions sur les variations des prix et plus particulièrement sur la révision(indices, méthodes de calcul,etc.).

Si vous avez des suggestions, des conseils, des retours d’expériences, ils seront les bienvenues !

Merci d’avance

Morgane Le Diouron et Delphine Labbée
(marchespublics@sainthilairederiez.fr)


Ville de Cognac, Direction de la commande publique
le 6 août 2015 à 14:45

reponse sur les formule de révision de prix

Bonjour Saint Hilaire de Riez

Nous utilisons les formules de révision de prix dans nos marchés publics depuis de nombreuses années. Les indices qui doivent etre retenus sont ceux de l’INSEE, en dehors des indices "salaires et charges", ceux qui doivent etre appliqués sont obligatoirement ceux qui font référence aux "prix de marché" (note du ministére il y a environ 2 ans). Il faut donc retenir les indices qui font référence "pour le marché francais" et "prix de marché".
Je vous adresse par courrier électronique une feuille de calcul qui vous permettra de construire votre formule de révision.
Pour les denrées alimentaires il existe des indices qui correspondent à chaque famille de produit, il faut les chercher sur le site INSEE avec le moteur de recherche de l’INSEE.
Les indices de départ (ceux qui permettent de calculer la viariation entre le début du marché et la date de révison) à prendre en compte sont toujours ceux de la date de la remise des offres (si date de remise des offres juin 2016 il faut prendre les indices de départ de juin 2016). Pour les indices d’arrivés : bien souvent l’INSEE a du retard, par exemple si l’indice de juin 2016 n’apparait pas, nous utilisons à la date de révision le dernier indice connu (qui peut avoir un retard de 3 mois, par exemple mars 2016, c’est courrant !)
Enfin, le plus important, c’est de construire la formule de révison en fonction des couts réels (nous utilisons 3, 4 voir 5 indices différents dans une seule formule), ainsi lorsque le prix est établi par un distributeur (et non pas l’industriel producteur), ce prix posséde plusieures composantes : le salaire (stockage, reconditionnement, manutention etc..), le produit lui meme (volaille, fourniture metalique etc..), le cout de transport (transport routier en BtoB, de fret, ou transport SNCF etc..). Il faudra déterminer la part que represente chaque poste dans le prix global (par exemple, dans la distribution le salaire sera de 25%, l’objet sera de 60%, le transport sera de 15%), on peut également inclure une marge neutralisée, % qui ne sera jamais soumis a variation qui représente souvent les gains de productivité que vas avoir votre fournisseur sur la durée du marché (15% en général), à vous livrer chaque semaine à la meme date par exemple. Cela donne une formule qui peut etre la suivante.

Formule revision : p *( 0,15 + (0,25 Salaire/ Salaire 0) + (0,50 Matières / Matières 0) + (0,10 transport / transport 0))
Contactez nous si besoin d’aide. Bien cordialement.
Le Service Achats de la Ville de Cognac. Eric Rufin.


Marie-Caroline BROUSSAUD
le 24 août 2015 à 12:13

Variation et révision de prix dans les marchés de denrées alimentaires

Bonjour,

La question de la variation et révision des prix est sans doute la plus grande difficulté des marchés de denrées alimentaires !

En ce qui concerne les marchés de la Commune d’Aixe-sur-Vienne, nous avons distingué d’une part les lots pour lesquels la révision des prix se fait en continu en fonction de l’évolution des cours, la cotation de référence étant définie au marché et affectée le cas échéant d’un coefficient fixe déterminé par le fournisseur (produits surgelés, viande de porc fraîche à label, viande de boucherie fraîche, fruits et légumes frais). Le RNM "réseau des nouvelles des marchés" (ex-SNM) propose un regroupement de références de prix adapté aux acheteurs de la restauration collective. L’accès aux dernières cotations est toutefois un service payant (de l’ordre de 54 euros par an). Toutefois les cotations antérieures sont accessibles gratuitement sur les sites : http://www.rnm.franceagrimer.fr/cgi-bin/cgiaccueil et http//www.lequotidienlesmarches.fr

Et d’autre part, nous avons identifiés des lots pour lesquels les prix ne sont révisés qu’annuellement au moment de la reconduction du marché (marchés reconductibles passés pour une durée ferme de 1 an), la révision se fait alors sur la base d’une formule paramétrique classique : PN = P0 (0,15 + 0,85 (IM/Im0)), incluant les indices INSEE, les indices de références (identifiant BDM, libellé et code CFP rév2) étant définis au marché pour chaque lot, voire pour chaque famille de produit si un lot en comporte plusieurs. Ainsi pour les lots comportant plusieurs indices de référence, la révision des prix se fera par application aux produits concernés du BPU, de la formule de révision en intégrant l’indice adéquat en fonction de sa nature. Un coefficient de révision différent est ainsi calculé pour chaque famille de produit figurant au BPU en fonction de la structure des indices.

Et bien sût pour pimenter le tout, il faut envisager le cas où le fournisseur intègre des produits à prix fermes dans un lot où la révision se fait en suivant les cotations, le cas où la cotation n’existe pas pour un produit, les cas où la révision des prix ne peut se faire qu’en suivant le barème établi par le fournisseur, compte tenu de la nature particulière de certains produits (produits diététiques par exemple ou produits bio en fonction de la filière retenue).

Mais avec de la persévérance, on y arrive ... . L’idéal est de pouvoir récolter quelques infos sur les filières lors d’un sourcing préalable.

Peut-être que d’autres collectivités ont trouvé la solution miracle ! Dans ce cas je suis preneuse !

Bon courage.

Réseau Grand Ouest - 22 rue Béclard - CS 30003 49055 Angers Cedex 02 - Tél : 02 41 68 70 72 - Fax : 02 41 68 70 69

Mention | Espace privé | Plan du site